Avant-Après_poupées_iZe

Comme dans toutes les histoires, il y a un début…

Cela commence par de vieux draps Laura Ashley avec leurs motifs d’énormes fleurs dont les couleurs, usées par le temps, avaient un charme désuet.
C’est là, dans ces draps trouvés chez mes parents, que j’ai fabriqué mes premiers prototypes. Mais il n’est pas simple, au début, de trouver une forme idéale pour une poupée..

Chose faite, 1ère étape, faire en sorte qu’avec le motif floral chaque poupée ait une robe différente.

2ème étape, les détails... Un sac à main découpé dans de la feutrine, un gros bouton rigolo en forme de fleur pour le fermoir. Un autre morceau de feutrine pour les cheveux et idée suprême, la grande mèche ! qui ne laisse voir qu’un oeil.

Tout est dans le détail ! Oui... elle n'avait qu'un œil ))

La couleur de la feutrine a parfois varié pour créer quelques blondes et quelques rousses et voilà...25 poupées, uniques.

Tout était collé et cousu à la main, la bouche rouge et l'arrondit de l'oeil en feutrine leur donnait une personnalité.

Ces poupées ont eu du succès, l'un s’amusait à relever leurs “cheveux” pour en faire une poupée pirate et une autre l’appelait “la poupée vaudou”…Des mamans craquaient et en offraient à leur petite fille, etc...

Les poupées n'étaient pas appropriées pour les touts petits mais pouvaient convenir à une fillette de 5 ans, une ado un peu geek, ou une jeune femme un peu branchée.

Toutes les personnes qui m’ont acheté une poupée ont eu un coup de foudre et c’était ça qui était à mes yeux le plus important..

Mais je ne vous ai pas parlé de la 3ème étapes ? Le nom de mes poupées…Attention…Roulement de tambour…“Léloulouttes”
J'adorais ce nom et il leur allait comme un gant, mais quand j’ai enfin voulu déposer pour protéger ce nom c’était trop tard, quelqu’un avait déjà plus ou moins eu la même idée…

Du coup IZE est née et avec cette nouvelle marque, des poupées re visitées évidemment…

Aujourd’hui les fameuses poupées sont imprimées sur une jolie popeline de coton, avec des encres sans danger à base d’eau et un rembourrage adapté.

Elles répondent à la norme CE en vigueur et conviennent désormais aussi pour les tout petits.

Voilà vous connaissez l’histoire des poupées, cela me représente bien : quelques idées qui cheminent et qui prennent vie pour votre plaisir autant que pour le mien.

 

www.ize-creationdeco.com